vendredi 26 octobre 2018

Une expression par jour # 299

L'expression du jour (à placer dans une phrase ou un petit texte) :

Être fermé comme une huître
S’utilise lorsque quelqu’un se braque, et qu’il devient difficile de communiquer avec cette personne. Cela signifie par définition ne pas être ouvert, comme l’huître qui se referme si elle se sent agressée.


Un peu fatiguée, j'ai fait peu de choses aujourd'hui. Un peu de cuisine pour le fiston et moi ce midi (une fondue de courgettes) et du repos en attendant de partir pour Pau. Il ne l'avait pas encore vue sur scène, alors j'ai proposé à mon grand qu'on aille voir Sara ce soir. Brume et bruine en chemin, quelques ralentissements et une moissonneuse batteuse durant quelques km... mais nous sommes arrivés à l'heure prévue. En fait, le concert avait lieu dans une guinguette, d'où des conditions peu agréables pour nos artistes ! Les gens fréquentent ce lieu pour se retrouver, boire, manger des tapas... pas question d'être fermé comme une huître et d'espérer passer une soirée tranquille. Beaucoup de bruits, de bavardages, de mouvements mais la bonne humeur contagieuse. Heureusement que nous étions un petit groupe de Landais attentifs pour soutenir Sara et ses deux fidèles musiciens, tous les trois ont tout donné et sont restés souriants. Merci à vous !!!



Sara Curruchich, 
qui vient d'être consacrée Artiste Révélation de l’année (Prix Estela),

accompagnée par Chejo Enríquez et Mat Lhomme

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage. Votre message sera validé par le modérateur.