jeudi 13 décembre 2018

Une expression par jour # 347

L'expression du jour (à placer dans une phrase ou un petit texte) :

Rester comme une souche
Demeurer inerte, sans bouger

Cet après-midi, j'ai eu le temps d'aller au club lecture, et ce qui a été super, c'est que 2 des participantes soient de retour après des ennuis de santé. On a donc partagé nos impressions de lecture, en dégustant thé ou café, et comme d'hab le patron nous a apporté un plateau de bouchées gourmandes (mini-cannelés, macarons, madeleines miniatures au chocolat...). Il y a une des lectrices qui est très vive, bavarde, trop... elle a tendance à couper la parole, anticiper... c'est pas toujours marrant, mais je reste de souche afin de garder mon calme : en moi, j'ai envie de lui dire d'arrêter car elle s'excuse et recommence... Après notre rencontre, j'avais une migraine qui montait alors je suis rentrée m'allonger au lieu d'aller à la librairie où notre ami Jules venait faire ses impros comme chaque mois. Je tenais à être en forme car nous devions aller avec notre Amie J. au ciné rencontre du jour ; nous sommes allés la chercher en voiture. Elle a été ravie de sa sortie, c'était la première vraie sortie depuis son hospitalisation !!! Nous avons vu un documentaire très intéressant, Rumble, qui révèle "l’influence de la culture amérindienne sur la musique populaire américaine. Les auteurs Catherine Bainbridge et Alfonso Maiorana réparent une incroyable injustice. En relevant les similitudes entre la musique traditionnelle indienne et les balbutiements du blues et du rock, ils recréent un lien évident, passé sous silence par une Amérique longtemps ségrégationniste, surtout avec les Indiens. De prestigieux intervenants expliquent cette attitude par un sentiment de gêne envers la conquête de l’Ouest..." (Télérama)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage. Votre message sera validé par le modérateur.