mercredi 13 juin 2018

Une expression par jour # 164

L'expression du jour (à placer dans une phrase ou un petit texte) :
  
Faire une croix sur...
Renoncer définitivement à...

Origine : 
Quand on fait une croix sur chacun des 6 numéros qu'on choisit sur une grille de loto, c'est dans l'espoir de renoncer définitivement à la pauvreté, mais pas dans celui de renoncer aux numéros eux-mêmes. Nous ne sommes donc pas là dans l'utilisation normale du faisage-de-croix-sur.
Faire une croix sur quelque chose (ou quelqu'un), c'est renoncer à cette chose comme quand on fait une croix sur les charcuteries pour cause de cholestérol trop élevé ou 
qu'on choisit (à tort) de faire une croix sur les mails quotidiens d'expressio quand on se désabonne.
Cette expression, dans sa forme actuelle, nous vient du milieu du XIXe siècle.
Mais au début du même siècle, "il faut y faire une croix" se disait d'une dette qu'il fallait effacer. Plus avant encore, au XVIe, "faire la croix / le signe de croix sur le dos à quelque chose" voulait déjà dire "y renoncer", alors que la même chose "sur le dos à quelqu'un", c'était "le quitter".
Si l'expression fait donc bien référence au signe de croix chrétien, comme on pouvait le supposer, selon Alain Rey, l'idée véhiculée par cette croix sur le dos était celle d'une séparation définitive et solennelle.

A la fin de la semaine, ma situation professionnelle va changer, je vais devoir faire une croix sur un tas de choses mais ce n'est pas grave, je garde l'essentiel : ma dignité. Après ça, j'ai encore tout un travail à faire sur la confiance en soi. 

2 commentaires:

  1. Il vaut mieux faire une croix sur des choses que d'en porter une !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ! très bien dit Suzanne, merci !!!

      Supprimer

Merci de votre passage. Votre message sera validé par le modérateur.