lundi 26 novembre 2018

Une expression par jour # 330

L'expression du jour (à placer dans une phrase ou un petit texte) :

  
Les bras m'en tombent !
Je suis stupéfait ! Je suis accablé !

Origine :
Ne vous est-il jamais arrivé, alors que vous étiez en train de faire quelque chose, d'être tellement surpris par un événement quelconque que vous avez été temporairement dans l'incapacité de continuer ce que vous faisiez ?
C'est cette impuissance temporaire qui est symbolisée par les bras qui tombent et rendent incapables de la moindre action.
La deuxième signification, moins habituelle, correspond à la personne qui est tellement atteinte par ce qui lui arrive ou ce qu'elle voit, qu'elle en perd toute volonté ou possibilité d'agir.
Cette expression est citée pour la première fois par la version de 1762 du Dictionnaire de l'Académie Française. On peut donc supposer qu'elle date de la fin du XVIIe siècle ou de la première moitié du XVIIIe.

Comme chaque lundi, j'étais à l'atelier de Pôle Emploi. Nous avons eu le plaisir d'apprendre que 2 participantes étaient absentes car ayant trouvé un travail, certes temporaire, mais un peu de travail. Nous avons raconté nos fameuses "enquêtes métiers", y'en a une qui a dit qu'elle n'avait rien fait, elle l'a dit en toute franchise, et elle a en effet des circonstances atténuantes, sinon, les bras m'en seraient tombés. Comme quoi il ne faut jamais porter de jugement sans savoir.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage. Votre message sera validé par le modérateur.