vendredi 24 août 2018

Une expression par jour # 236

L'expression du jour (à placer dans une phrase ou un petit texte) :

Ne tirez pas sur le pianiste !
Soyez indulgent envers une personne qui est de bonne volonté !
N'accusez, n'agressez pas un lampiste au lieu du véritable responsable !

Origine :
C'est Oscar Wilde qui, dans ses "Impressions d'Amérique", raconte qu'en 1880, dans le saloon de Leadville, ville-champignon où l'on venait de découvrir des gisements aurifères, il y avait un panneau qui disait "Please don't shoot the pianist. He is doing his best". Ce qui, en français, veut dire "Merci de ne pas tirer sur le pianiste. Il fait de son mieux".
Car c'est bien par allusion au Far-West que cette expression est née.
Qui n'a vu, entre autres dans ces livres d'histoire de l'Ouest illustrée par Morris et Goscinny, ou dans des westerns, ce fameux pianiste qui, dans les saloons, est toujours là, à la fois pour animer un peu les lieux et pour, grâce à sa musique, "adoucir les mœurs".
Sauf que quand les bagarres se déclenchaient ou les balles commençaient à voler, les deux premières victimes étaient souvent le miroir placé derrière le comptoir et le pianiste.
Celui qui prenait était donc ce pauvre bougre plein de bonne volonté, tentant juste de faire son job, et certainement pas le responsable de la bagarre générale...

Ce soir, je me suis rendue à un concert dans un village voisin avec une amie qui n'y serait sans doute pas allée si je ne le lui avais pas demandé. Elle n'était pas comme d'habitude, et cela m'a fait culpabilisé, je me suis dis qu'elle avait surtout fait l'effort de me véhiculer... Mais heureusement, que ce soit à l'entracte ou à la fin de la prestation, j'ai vu sur son visage le contentement d'avoir entendu de si beaux morceaux : nous avons eu au programme du Mozart, du Beethoven et du Hayn. Quand nous voyons nos proches dans de mauvaises dispositions, ne tirons pas sur le pianiste sans savoir ce qui leur arrive. Mon amie a des tracas de santé. Je l'ai sentie tiraillée entre le contentement d'une belle soirée et la fatigue due aux douleurs de sa maladie. Côté maladie, juste avant le concert, j'ai appris le résultat d'analyses pour une autre Amie qui va devoir subir des rayons. La vie est trop injuste !!!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage. Votre message sera validé par le modérateur.