mercredi 14 novembre 2012

Désespérante uniformité

 Depuis le début de la semaine, le ciel est d'une désespérante uniformité : des matins gris clair avec le brouillard qui fait tardivement place au soleil, et des soirées rosées et froides. Je reste à la maison, clouée au lit, dans l'ambiance paisible d'un quartier calme contrairement à notre pécédent logement. A savourer finalement !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage. Votre message sera validé par le modérateur.