dimanche 10 avril 2016

Une image, une histoire chez Lakevio

 Pour voir le texte de chacun, clic sur  Lakévio 

bouquet lilas vase bleu
 (auteur inconnu) 


Mon texte :

Le suave parfum du lilas
me ramène instantanément
vers mon enfance.
Nous habitions alors 
dans un petit immeuble
au rez de chaussée
devant un bosquet de lilas.
Rouge gorge, mésanges,
bergeronnettes, pinsons...
ils venaient tous chanter
dès le printemps.
Mais avant le lilas
émergeaient les beaux iris
de même couleur.
Le suave parfum du lilas
confirmait l'installation
de la belle saison.
Nous pouvions nous habiller
plus léger,
sortir dans le jardin,
mettre le nez 
dans ces grappes mauves
secouées par le vent
si souvent présent.
Le suave parfum du lilas
m'emplit de nostalgie
et du bonheur de le retrouver
fidèle, chaque année.

12 commentaires:

  1. Super texte et magnifique peinture !

    RépondreSupprimer
  2. Beau souvenir d'enfance.
    Ici le lilas va bientôt fleurir mais on ne peut encore s'habiller plus léger et on continue d'allumer le feu de bois.
    Bonne semaine.
    (J'étais à Montpellier de 1964 à 1968 peut-être en même temps que toi...??)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, j'y étais jusqu'en 1979, année où j'ai passé le Bac. Bonne semaine Tanette.

      Supprimer
  3. Oui, le lilas, c'est le printemps, comme les hirondelles;
    Joli texte;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, lilas et hirondelles font le printemps ! Merci de ta visite.

      Supprimer
  4. Je ne résiste pas au lilas car pour moi aussi c'est parfum d'enfance. Il était si beau le lilas de grand-père tout au long de l'allée ! Du double, des deux couleurs... et quel parfum !
    Merci, Eva de ce doux rappel que nous partageons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le lilas nous ramène tous vers l'enfance on dirait !
      Merci pour ton regard. Bonne soirée !

      Supprimer
  5. Belle poésie empreinte de nostalgie. Le souvenir associé à une couleur ou une odeur comme la madeleine de Proust...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça fonctionne ainsi ! Merci Véro

      Supprimer
  6. Comme toujours, l'image choisie est vraiment magnifique !
    Ici, le lilas ne va pas tarder à éclore ... hélas,je ne pourrais pas sentir son doux parfum comme je le faisais autrefois à chaque passage devant lui ...
    Tu as bien rendu le pouvoir de ce parfum !

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage. Votre message sera validé par le modérateur.