vendredi 12 février 2016

Défi 365 jours d’écriture # 43

essais2

défi proposé par le blog de girlkissedbyfire

Sujet du 12 Février - Sujet libre : éclatez-vous !


Lorsqu'elle retrouva sa famille, au grand complet devant la télévision, Agathe affichait une mine un peu déconfite. Avant même que l'un d'entre ne pris la parole, elle leur lança :
- Je ne l'ai pas vu. 
- C'est le destin, dit son frère d'un ton narquois.
- Après tout, c'est pas plus mal, repris Agathe qui se laissa choir sur le canapé près de son père qui avait éteint la télé.
- C'est-à-dire ? demanda Amélie d'un ton peu convaincu.
- C'est-à-dire qu'on ne va pas tous se prendre la tête pour ce monsieur, tout maire qu'il est. On va vivre pleinement l'anniversaire de grand-mère, faire...
- Oh ! s'exclama Amélie, coupant la parole à sa fille. J'ai oublié de rappeler l'infirmière.
- Quelle infirmière ? demanda Agathe.
- Celle de maman, elle m'a appelé parce qu'elle avait un peu de fièvre.
- Oh non ! gémit Petit Poussin, elle ne peut pas nous faire ça...
- Allo ? Mme Gervais, excusez-moi de n'avoir pu vous rappeler plus tôt...
Amélie était partie se réfugier dans la cuisine.
Petit Poussin et Agathe se regardèrent, leur père soupira et remit la télé en marche. L'écran s'illumina sur une annonce publicitaire relative à un opticien.
- Quelle chance d'avoir de bons yeux, dit Petit Poussin, et puis des lunettes en cuisine, ça serait trop gênant. On ne devrait pas laisser les bigleux faire ce métier.
- Je ne suis pas d'accord, trancha son père. 
- Moi non plus, ajouta Agathe. C'est de la discrimination.
- Tout de suite les grands mots, rétorqua Petit Poussin. Rassure-toi, mon second a des lunettes avec des verres épais comme ça. A chaque fois qu'il soulève un couvercle, il est aveuglé par la vapeur qui se dépose sur ses verres, il lui faut les essayer avec le tablier et après, parfois, c'est pire si son tablier est un peu sale...
Amélie les rejoignit.
- Tout va bien, la fièvre est tombée, annonça Amélie. Moi, je vais me coucher, je n'en peux plus ! 

2 commentaires:

Merci de votre passage. Votre message sera validé par le modérateur.