dimanche 28 octobre 2012

Tout ce que je n'ai pas gagné...


... au grand loto des Restos du coeur...
Voilà à quoi j'ai occupé mon après-midi.
Cela faisait plus de 15 ans que je n'avais participé à un loto.
Quand j'étais petite, nous y allions assez souvent
avec mon père
et parfois, je gagnais, généralement un filet garni.
J'ai même gagné le gros lot 
lors d'un loto du village où nous habitions quand les enfants étaient petits :
un lot de bouteilles de vin, des dizaines de bouteilles...
faut vous dire que nous vivions dans une région de vignobles.
Mais aujourd'hui, je n'ai rien gagné, même pas failli...
En face de moi, une dame me regardait puis m'a lancé :
"vous ne me reconnaissez pas ?"
Je l'ai regardé à mon tour et je l'ai reconnue,
ça faisait une dizaine d'années qu'on ne s'était revu...
Ma jeune voisine m'a prêté des jetons,
j'ai bu un bon petit café,
mangé des merveilles à l'entr'acte,
ramené des crêpes et du marbré maison
pour les enfants.
Ce fut un bon après-midi,
dans une salle bondée,
mais fatiguant car dans un brouhaha assourdissant
et la concentration exigée pour ne pas oublier de numéros.

Notre pain quotidien


Dans ma soupe du soir, j'ai déposé des morceaux du pain ramené hier du marché...

... un pain de saison 
un pain à la farine de châtaignes.

365, euh non ! 366 bonheurs en 2012 # 302

Moi, quand il fait froid, vraiment froid, j'aime engloutir de grands bols de soupe. Celle du jour est à base de courge butternut, haricots coco bien fondants, carottes et une poignée de leurs fanes, céleri-branche, poireaux, pommes de terre, tomates (les dernières), thym... Et vous, pour vous réchauffer l'estomac ?

366 -64


Vivre la photo 43/52 "Rose" # Réflexions


Je ne manque jamais de me replonger dans les livres passionnants d'Annie Mollard-Desfour lorsqu'il s'agit de la couleur. Son 3ème volume est consacré au rose. 


La première question qu'elle pose est "le rose : une couleur à part entière ?"
Après le rappel de la représentation tridimentionnelle des couleurs (tonalité, clarté, saturation), elle annonce :
"le champ chromatique du rose est assez vaste et n'est pas homogène, le rose occupe un espace allant de la limite du rouge à celle du blanc, mais des débordements vers les couleurs voisines : le violet, l'orangé, le jaune, ne sont pas exceptionnels, dans les pâleurs ou les nuances voisines [...] Aussi les frontières entre le rose et certaines autres couleurs restent-elles parfois floues, notamment celles avec le champ du jaune, de l'orange et du rouge, et certains termes désignent les nuances intermédiaires entre ces couleurs [...] bois-de-rose, rose-thé, saumon, cerise, fraise, framboise, groseille, fushia...
Le rose est une couleur difficile à cerner, et englobe une multitude de nuances que la langue s'efforce de traduire à l'aide d'adjectifs, de dénominations référentielles ou de métaphores."

Voilà ce que développera ce livre passionnant que je vous invite à consulter.
Le thème de Cathy est tellement vaste cette semaine que j'ai eu envie de feuilleter ce livre afin de cerner mes premières idées et tenter de trouver quelque chose autre que la fleur, ou les fleurs, de cette couleur.

Puisque nous venons de bénéficier d'une heure de plus de sommeil grâce au changement d'heure, je suis en pleine forme, le soleil brille dehors (certes, il a gelé...) alors que je vais encore vous offrir quelques réflexions d'Annie Mollard-Desfour :

"Les dénominations de couleur classent, associent choses et êtres. Signes distinctifs, elles font jouer des systèmes de connotations et de symboles [...] Fleur à la symbolique la plus forte, LA ROSE a ainsi permis au rose d'exister indépendamment du rouge... (le latin ROSEUS "couleur de rose", le grec RHODOU "rose, couleur de rose",  RHODINOS "de rose", RHODODACTULOS "aux doigts de rose") [...]"

Suivent les rubriques suivantes  : Le rose bonheur et plaisir, beauté et jeunesse, romantisme et candeur, chair et nudité, gourmandise, féminité, socialisme,..

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
"Voir la vie en rose" côté ménage : voici mes 3 chiffonnettes de textures et roses différents...


Les fleurs de couleur rose : azalée, bougainvillée, bruyère, cuisse-de-nymphe, églantine, fleur de pécher, fuschia, géranium, hortensia, laurier, magnolia, silène, tamaris, rhododendron...

Le rose qui se mange : le radis, le poivre rose, la crevette, le saumon, le jambon, la sauce aurore... N'oublions pas les friandises roses : bubble gum, chamalow, guimauve, praline, tagada, dragée, loukoum, barbe à papa, et le lait grenadine...
 Là, c'est carrément le chamalow au goût tagada, doublement diabolique...

... et là, les mini carambar, bon je préfère toujours le goût caramel, mais ils sont mignons les roses, n'est-ce pas ?
------------------------------------------------------

Côté animal, à part l'éléphant rose que je n'ai jamais vu, il y a les ibis, flamants, cochons... et puis  Pinky ou la Panthèse rose, personnage de dessin animé créé par Fritz Freleng ;  et Barbapapa qui trône sur mon lit avec son éternel sourire.


-------------------------------

Et aussi, en vrac : Toulouse, la ville rose en référence à ses murs et maisons en briques rose ; la blibliothèque rose ; Barbara Cartland appelée l'Impératrice Rose, célèbre pour ses romans à l'eau de rose, sa passion pour la couleur rose et ses toilettes roses extravagantes ; la feuille rose du télégramme d'autrefois ; le vichy rose (et blanc) d'abord utilisé pour la confection des blouses des écolières puis repris par le couturier Jacques Esterel pour la confection de la robe de mariage de Brigitte Bardot avec Jacques Charrier le 18 juin 1958 ; le carnet rose : annonce d'un heureux événement, une naissance ; la peste rose : le sida ; Messagerie, Minitel, téléphone rose servant aux échanges érotiques tarifiés ; la vague rose : l'arrivée au pouvoir des socialistes avec l'élection de François Mitterrand le 10 mai 1981 ; le buvard souvent rose, le stabilo rose fluo...

Avec tout ça, si on ne trouve pas une photo à faire, c'est vraiment par mauvaise volonté !


Lune de samedi soir






Trouée de soleil dans le rideau

Ce samedi fut particulièrement cahotique avec une alternance d'averses et de giclées de soleil, le tout rythmé par un vent quasiment glacial ; nous avons tous été surpris. Et à minuit pile, j'entends l'inimitable cri des grues, ça y est ! elles descendent vers le Grand Sud, le froid est bien en train de s'installer chez nous !
Nous sommes rentrés du concert allemand sous un ciel clair, étoilé et illuminé par une lune particulièrement scintillante.

jeudi 25 octobre 2012

12 mois "A la manière de... Philippe Verdon"



Marcellou nous propose de  montrer
nos talents en matière de macro
face à des "Insectes" en action

Alors, voici un charmant couple 
face à face sur une orchidée des Pyrénées 
(photo du 1er juillet 2012)
Il s'agit de zygènes pourpres 
Merci à Tyaz pour l'identification !