dimanche 13 août 2017

Une image, une histoire chez Lakevio

Pour voir le texte de chacun d'après l'image ci-dessous, clic sur  Lakévio

marc chalme
Marc Chalme

Mon texte :

La veille, le facteur lui avait apporté un courrier comportant la mention "urgent".
Intriguée, elle avait déchiré l'enveloppe au risque d'abîmer son contenu.
C'est tout juste si elle avait répondu au salut du préposé qui enfourcha sa bicyclette en haussant les épaules.
Et cet après-midi là, sa grand-mère la vit descendre l'escalier, pieds nus comme son habitude, l'air pensif.

- Mamie, as-tu une grande enveloppe à me passer, s'il te plaît, il ne m'en reste que des petites.

- Oh non, ma puce, je n'ai pas ça. J'écris si peu, contrairement à toi, ajouta-t-elle d'un ton malicieux tout en lorgnant le feuillet que Mathilde serrait dans sa main.

- Mince, répondit la jeune femme en tapant du pied sur le carrelage délicieusement frais. 

- Ne fais donc pas comme les petits enfants capricieux, et réfléchis deux minutes. Sans doute veux-tu poster ces papiers ? As-tu les timbres correspondants ? Non, eh bien te voilà condamnée à devoir sortir dans cette fournaise pour aller à la papeterie puis à la Poste. Tu as de la chance, ils ne sont pas éloignés l'un de l'autre. Ne tarde pas, la Poste ferme dans 30 mn.

- Bah, j'irai demain matin, à la fraîche, répondit Mathilde en remontant lentement l'escalier. Après tout, ça me permettra de relire tout ça, je me suis peut-être trop précipitée...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage. Votre message sera validé par le modérateur.