dimanche 24 avril 2011

Un coin de la maison propice à la rêverie ?

Dans un billet de jeudi dernier, Virginie B évoquait "l'instant poétique" de sa salle à manger (qui aura entre autres une charmante tapisserie) alors j'ai cherché le coin chez moi le plus propice à la rêverie ; à part mon lit, voici... un petit recoin du salon.
Notre salon devrait plutôt s'appeler bibliothèque... Tous les murs sont tapissés de meubles remplis de livres (et quelques disques -vinyles, CD- et DVD).
J'aime ce petit coin où j'ai rassemblé, pêle mêle, des éléments importants pour moi. Un petit bureau en bois chiné chez Emaus, une lampe (cadeau) et la guirlande lumineuse (trouvée dans une poubelle !), au mur une des peintures primées de Clara, à côté un arpilleras (j'en reparlerai, c'est un art pour lequel j'ai une grande admiration) ; sur le bureau ces 3 boîtes en bois, cadeau d'amis actuellement agriculteurs bio, et dans les étagères mes plus précieux dicos, livres sur la Grèce, artisanats divers, livres chéris, etc.
J'aime le bois, le tissu, le papier.
Bref, chaque objet a une signification, un lien affectif. Chacun mériterait un billet (déjà fait pour certains). Bref, j'ai encore bien du travail qui m'attend...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage. Votre message sera validé par le modérateur.