dimanche 16 octobre 2016

Une image, une histoire chez Lakevio

Pour voir le texte de chacun, clic sur  Lakévio 


harry anderson 15




(suite des épisodes précédents)

Furieux, le Commissaire démarra et suivit la mobylette qui le conduisit en ville. La jeune fille, qui semblait totalement indifférente à la voiture qui lui collait depuis son départ de la ferme, s'arrêta et accrocha son deux roues sur la place de l'église. Elle se dirigea vers la rue principale où les magasins s'alignaient. De nombreux badauds profitaient de cette belle journée ensoleillée.
Le Commissaire filait sa proie sans se cacher. Il était persuadé qu'elle le savait dans son dos et sans doute s'en amusait-elle. Elle s'attarda plus longuement devant la vitrine du bijoutier et son regard resta fixé sur les alliances. Elle affichait un léger sourire ironique. Impassible, le policier l'observait, décidé à ne pas la lâcher.

8 commentaires:

  1. C'est tout beau! Bise, bon dimanche dans la joie et la tendresse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de tes visites Maria-Lina.

      Supprimer
  2. Elle n'admirait même pas les bijoux ... elle faisait simplement lambiner le commissaire !

    RépondreSupprimer
  3. Bel épisode ! A suivre, évidemment !

    RépondreSupprimer
  4. Une idée brillante que t'a inspiré cette vitrine de brillants ! Qu'en est-il du commissaire et de sa matière grise ?

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage. Votre message sera validé par le modérateur.