mercredi 2 juillet 2014

Les plumes 31 d'Asphodèle

écritoire vanishingintoclouds(3)

Les mots : Séparation, revoir, froid, embrasser, larmes, famille, fête, ripaille, allégresse, bilan, amour, quai, adieu, joie, ami, inquiétude, irréparable, intensément.

Mon texte :

Un beau jour, et ce fut précisément au lendemain d'une fête de famille, ils décidèrent de dresser un bilan de leur passé, de leur vie, de leur amour. Si Raoul avait annoncé ses fiançailles, Coralie elle avait informé d'un ton froid qu'elle se séparait de Julien, que s'il n'était pas venu c'était pour ça et non pour ce soit-disant déplacement professionnel... On était donc brusquement passé de la joie aux larmes, mais la fête se termina toutefois dans l'allégresse pour cause de ripaille bien arrosée...  Au moment de se quitter, tout le monde s'était embrassé et promis de se revoir dès la rentrée, dans un  brouhaha qui rappelle ces adieux sur un quai de gare, et qu'on mesure soudain le temps de la séparation...
Nos deux amis craignirent d'être affrontés à l'irréparable, l'exemple de Coralie les avait intensément plongé dans l'inquiétude... Mieux vaut prévenir que guérir était leur devise préférée. Dont acte...

20 commentaires:

  1. La vie qui va, avec ses ruptures, avec ses rencontres heureuses aussi. La vie qui vient, telle que l'on s'en saisit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui arrive aux autres nous interpellent et nous invitent parfois à des remises en question salutaires

      Supprimer
  2. court et efficace et en même temps tu nous fais une bonne petite tranche de vie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nos écrits sont souvent des petites tranches de vie, réelles ou imaginaires...

      Supprimer
  3. Le bilan de cette réunion reste tout de même positif. Mieux vaut une séparation que continuer à faire semblant d'être heureux ou vouloir rester ensemble pour les convenances.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je tiens à rester positive ; peu à peu on apprend à se détacher des convenances qui limitent tellement notre propre liberté.

      Supprimer
  4. Tu as le chic pour écrire court et juste ! Heureusement que les "ripailles" sont souvent bien arrosées, ça fait passer certaines pilules douloureuses mais c'est la vie qui va et vient avec ses joies et ses chagrins...

    RépondreSupprimer
  5. Des retrouvailles mi fugue mi raisin mais si réalistes ...
    Bon dimanche :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Valentyne, bon dimanche à toi aussi.

      Supprimer
  6. Tellement réaliste ton texte.
    Les "ripailles" délient parfois trop... les langues, même en famille.
    En quelques lignes, tu as bien résumé la situation !
    Bon dimanche et bises de Lyon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Soène. Des réunions de famille en sort le meilleur comme le pire parfois. Bon dimanche à toi aussi.

      Supprimer
  7. La vie des uns influencent la vie des autres (même qu'un peu). Ce texte est rempli de joie quand même.
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  8. Ouf... Les ripailles chassent les ombrages incontournables de la vie...

    RépondreSupprimer
  9. Dont acte. Volà une pièce de théâtre en trois actes rondement menée, en quelque sorte. Avec des personnages, un intrigue...pourquoi faire long, tout y est...Bravo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'intrigue n'est pas très originale...
      Merci Célestine, bonne journée

      Supprimer
  10. Les aléas de la vie passent au second plan, grâce à ces heureuses retrouvailles bien écrites. :D J'aime beaucoup. :D

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage. Votre message sera validé par le modérateur.