mercredi 23 février 2011

Coûte que coûte

Qu'importe la saison, hiver ou été, printemps ou automne, sous le soleil ou par temps de pluie, je trouverai toujours des êtes vivants à vous présenter, coûte que coûte.
Deux jours dans les Pyrénées, deux jours sous la pluie qui n'a pas cessé...
Rencontre avec des ânes,
puis les hellébores encore fermées...

Les perce-neige un peu partout, mais pas DANS la neige, juste à côté !

Je ne sais plus ne nom de celle-ci...

Ah, celle-ci est ouverte (vue dans un fossé, en plaine). On dirait qu'un rayon de soleil la caresse, pourtant je vous garantie que le soleil, on n'en a pas vu le moindre rayon.
Gros risques d'avalanches, difficultés pour mettre les équipements, donc nous avons été voir la neige pas trop loin, pas trop haut, pas trop longtemps.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage. Votre message sera validé par le modérateur.