dimanche 2 avril 2017

Une image, une histoire chez Lakevio

Pour voir le texte de chacun d'après l'image ci-dessous, clic sur  Lakévio 

Mrs Fields original on Fealing Lin Watercolors


Mon texte :

(suite des épisodes précédents)

En sortant du cirque, Clémentine réclama une visite de la ménagerie. Le Commissaire n'avait guère envie de regarder les fauves emprisonnés dans leur étroite cage-caravane, d'avoir les tympans griffées par les cris des singes, et les narines agressées par les puanteurs propres à ces lieux.
Il ne savait pas dire non à sa nièce.
Après leur déambulation, au moment où ils passaient devant une roulotte, le Commissaire sentit qu'une main ferme agrippait son épaule. Il se retourna vivement et se retrouva face à une femme sans âge parée de bijoux et foulards colorés. 

- Donne-moi ta main, Homme, je vais te dire ton avenir, dit-elle avec un fort accent indéfinissable.
Et sans même attendre la réponse, elle avait saisit la main du Commissaire tandis que Clémentine, ravie par cet imprévu, applaudissait joyeusement.

- Oh oui Tonton, c'est super de savoir son avenir.
- Pas si sûr, répondit-il.
- Tu as de belles lignes de main, Homme, elles sont faciles à lire. Tu as rencontré d'étranges personnages et tu vas en rencontrer d'autres.
- Tiens donc, murmura ironiquement le Commissaire.
- Oui mais toi c'est vraiment des personnages très très étranges. Il y a une femme très dangereuse et qui te ment tout le temps.
- Quelle femme ?
- Tu le sais, Homme, tu le sais déjà.
- Et quoi d'autres ?
- Il y a deux familles qui se détestent et ça va mal finir. Il y a un homme qui habite dans une roulotte comme moi mais il est mauvais.

Le Commissaire avait envie d'en finir car il n'avait jamais cru en ces bonimenteurs surtout qu'il vit le visage inquiet de Clémentine.

- Ne t'inquiète pas, ma puce, tout ça c'est pour rire.
- Ton travail, il est pas pour de rire, Tonton, la dame elle a raison.
- Elle ne sait pas quel est mon travail, et ce qu'elle dit elle peut le dire à n'importe qui.
- Attends, Homme, je n'ai pas fini. Il y a la montagne.
- La montagne ? 

Le Commissaire semblait très intéressé.

12 commentaires:

  1. Oulala si la cartomancienne s'en mêle, gare au commissaire !!! bonne semaine et gros bisous Eva !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non, elle va l'aider ! Tu verras. Gros bisous Colette

      Supprimer
  2. encore un personnage de foire, c'est vrai qu'elle est... voyante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle sera bien utile dans l'affaire, qu'on y croit ou pas !

      Supprimer
  3. voilà qui nous ménage du suspense :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'essaye de le ménager à chaque fois

      Supprimer
  4. Agatha Christie est de retour ! L'affaire se corse...
    Bravo !

    RépondreSupprimer
  5. Ca se corse.... il ne voulait pas mais voilà que maintenant le Commissaire veut connaître la suite... comme moi, hi hi...

    RépondreSupprimer
  6. L'image de la dame m'a tout de suite fait penser à Odile BAILLOEUL !
    Ton commissaire va se laisser envahir par le doute ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, en effet. J'avoue que je ne voyais pas qui était cette Odile, maintenant oui !

      Supprimer

Merci de votre passage. Votre message sera validé par le modérateur.