dimanche 15 mai 2011

L'escalier aux chaussures

Nous, nous vivons dans un appartement sur trois niveaux.
Donc, nous arpentons sans arrêt les escaliers.
Excellent pour entretenir la forme.
Au rez de chaussée, j'ai accroché ce miroir : c'est le miroir de mon enfance.
S'y reflète, accroché en face, le masque anti-mauvais esprits que nous avions confectionné lorsque les enfants étaient petits. Très efficace. Si si.


Ce matin, armée de courage, pendant que les enfants dormaient encore, j'ai ciré l'escalier.
La règle chez nous : on se déchausse au rez de chaussée. Quiconque vient doit suivre cette règle.

Avant de cirer l'escalier, il a fallu que je le dégage des innombrables paires de chaussures de Clara !


Il y a encore celles qu'on doit jeter depuis longtemps (après avoir récupéré les lacets)...

Les toutes récentes qu'elle a reçues pour son anniversaire, la semaine dernière : les turquoises offertes par Layla...
... les violettes, cadeau de son Papa...

Les P'tites Bombes que j'ai eues en dégriffées...

Ah, ça, après, ce sont les miennes ! Lors de la braderie de jeudi dernier, Clara me rapporte cette paire de tennis blanches en me disant : "je les prends pour plus tard ! Elles ne coûtent qu'un euro !"
Je jette un regard sur la pointure : du 39. Mais c'est ma taille ! Je les essaye : quel confort. Clara se résout à me les laisser. Elle lâche : "ce sont des Bensimon".
Ah oui ? Ben oui.


Déjà, elles sont plus faciles à enfiler que mes pucca ! Merci ma puce !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage. Votre message sera validé par le modérateur.